Culture

Une médiathèque en ligne de mire

Dans un an, la nouvelle médiathèque sera ouverte, dans le nouveau quartier face à la mairie. La ville mobilise 2,2 M€ pour cet équipement culturel qui s’annonce comme un lieu d’échanges et de connaissances, convivial et chaleureux. Catherine Henry, adjointe à la culture et Bruno Piszczorowicz, nouveau responsable de l’actuelle bibliothèque, nous en donnent les contours.

Mis en ligne le

Présentez-nous brièvement la future médiathèque.
La médiathèque sera une véritable maison de service public culturel accessible à tous, en remplacement de l’actuelle bibliothèque, devenue inadaptée à la taille de la commune. L’équipement sera bien plus qu’un lieu de consultation et d’emprunt de supports. Accès multimédias, animations culturelles, espace d’apprentissage… Cette médiathèque a été imaginée comme un lieu de ressources, d'échanges et d’ouverture.

Quels sont les principaux changements par rapport à l’équipement actuel ?
Déjà, la surface d’accueil du public va être multipliée par quatre, et une salle d’animation, pouvant accueillir 50 à 60 personnes, nous permettra d’imaginer des rencontres ouvertes à un plus large public. La médiathèque proposera aussi un salon de lecture et un espace plus convivial avec des collections enrichies.

Comment procédez-vous pour imaginer la médiathèque de demain ?

Nous nous appuyons sur les expériences réalisées dans d’autres communes, et différentes réflexions, menées notamment avec les 35 bénévoles fidèles, nourrissent notre façon d’imaginer les espaces de circulation, la uidité de l’accueil, l’accessibilité du site… Si on veut une médiathèque qui fonctionne, le lieu doit être le plus agréable possible.

Qu’est ce qui est important à vos yeux pour qu’un tel projet soit une réussite ?

La médiathèque doit être un lieu de plaisir culturel, où chacun doit trouver sa place : pour emprunter, mais aussi pour consulter des documents. Pour correspondre au plus grand nombre, la médiathèque doit être en connexion avec son territoire, un lieu où "il se passe des choses"…

Le projet a t-il une incidence sur le fonctionnement de l’actuel bibliothèque ?

Durant cette année, la bibliothèque continuera à ouvrir ses portes normalement. Et pour ne pas perturber notre lieu, un local a été loué par la mairie afin de nous permettre de recevoir et de traiter l’ensemble de nos futures acquisitions. Cet espace nous sert en fait de transition entre l’actuelle bibliothèque et la future médiathèque. Y travaillent salariés et bénévoles.

En attendant, quelles sont les activités de l’équipe de la bibliothèque ?

Nous travaillons à l’acquisition des collections, de livres, de magazines, de DVD, de jeux également. Le volume total se compte en milliers. Nous réfléchissons également sur les modalités de consultation, d’utilisation des supports, pour qu’elles correspondent du mieux possible aux attentes des usagers. Eux aussi sont impatients.