Seniors, Solidarité

Aux Bruyères, c’est la vie qui continue...

Dans leur très grande majorité, les personnes âgées vivent chez elles très longtemps, seuls 10% des plus de 80 ans sont en maison de retraite. À Treillières, l’établissement Les Bruyères accueille 64 résidents et a ouvert un espace adapté, le Pasa. Présentation des lieux.

Mis en ligne le

Pasa, pour "Pôle d’activités et soins adaptés". Pensé et imaginé afin qu’il réponde aux besoins de l’avancée en âge, le Pasa accueille chaque jour un groupe de résidents d’EHPAD atteints de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées, afin de leurs proposer des animations sociales et thérapeutiques. Dans une aile de la résidence treilliéraine Les Bruyères, entièrement rénovée, on tombe d’abord sur cet espace salon, avec un coin lecture, une cuisine entièrement aménagée, des salles de jeux de société et surtout un vaste et agréable espace lumineux, agréable à vivre. « C’est d’abord un lieu de vie particulier adapté, un espace sécurisé avec une ouverture sur l’extérieur », explique le directeur Jean-Luc Rubeillon.

Comme à la maison

« Du jeu, des ateliers créatifs, du jardinage, de la musique, de l’art oral... » Un tableau de présentation témoigne de la grande variété d’activités, à l’instar de « cette cuisine thérapeutique utile à la préparation de plats simples. Comme à la maison, les résidents maintiennent leur autonomie de gestes, de réflexes, de vie quotidienne tout simplement. »

Le Pasa est animé par une équipe spécifiquement formée, composée d’assistants de soin en gérontologie, d’une aide médico-psychologique, d’un ergothérapeute, d’un psychologue. « Notre équipe accompagne quotidiennement les résidents dans le bon déroulement d’une journée, comme à la maison », pour- suit Jean-Luc Rubeillon. Ce jour-là, Bénédicte et Myriam se relaient pour animer différents ateliers, autour de la mémoire et d’autres fonctions sensorielles. Le nombre de résidants accueillis au sein du Pasa est volontairement limité, pour permettre à chacun d’entre eux de recevoir une attention spécifique adaptée à son histoire et à sa personnalité.

Un projet ambitieux

La famille, justement, peut aussi profiter de cet espace. « C’est arrivé que les enfants de résidents nous sollicitent pour organiser un anniversaire, au sein du Pasa. Cet espace leur permet ce confort, c’est un plus. » Ouvert en septembre dernier, le Pasa a fait l’objet d’un investissement de 1,5 millions d’euros, et offre 600 m2 supplémentaires pour la résidence, notamment dans l’aile opposée, dédiée à l’hébergement. « Nous avons connu une année de travaux, mais dans l’ensemble, les nuisances ont été limitées », indique Jean-Luc Rubeillon. « La mairie a été sollicitée ponctuellement, notamment pour ce qui concerne le cadre réglementaire de la construction, et elle a toujours répondu présent, pour faciliter la réalisation de ce projet ambitieux. »